Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /home/www/vestris/www/config/ecran_securite.php on line 283

Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/vestris/www/config/ecran_securite.php on line 284
Société Auguste Vestris - Le Sbalzo en France
  Auguste Vestris


Titre
 

Etude de certaines difficultés de la technique classique

Dans la même rubrique
In the same section


La Scuola Hamlyn
Les Mémoires d’Enrico Cecchetti publiés en Russie
La sculpture en Tutto Tondo : quelques éclairages
Réflexions sur les principes de la Méthode Cecchetti
Mon apprentissage auprès de Vincenzo Celli
Souvenirs d’Attilia Radice
Une Méthode centrée sur l’humain
Margaret Craske
Enrico Cecchetti dans les ghettos de New York
Le Sbalzo en France
Durées
L’enseignement de Margaret Craske
Margaret Craske (1892-1990)
Introduction

Les rubriques
All sections :













 

Le Sbalzo en France
paroles de Liane Daydé

19 mars 2016

Printable version / Version imprimable   |  92 visits / visites

A Paris, le 5 décembre 2011

« Lorsque j’avais environ 12 ans, je suis devenue l’élève privée de Blanche d’Alessandri-Valdine (née Blanche Rostand Valdine, 1862-1948), alors très âgée. C’est elle qui avait formé Camille Bos, Janine et Solange Schwartz, Olga Adabache, Ludmilla Tchérina… Je ne me rappelle pas des enchaînements qu’elle nous a donnés sauf que l’on peut dire que cela correspondait à sa propre formation – Cecchetti. Son studio était rue Rodier. »

(Mme Daydé poursuit au sujet d’Alexandre Volinine, dont elle devint le disciple :

« Quant aux pointes, nous les avions aux pieds dès la barre. Alexandre Volinine enseignait la technique italienne du petit saut. Je la préfère car – et on le voit parfaitement avec les pirouettes – il vaut mieux sauter pour placer le pied sous le corps d’un seul coup, que de permettre ce petit déplacement du pied loin de l’axe, que le corps va devoir suivre et corriger. »

(Liane Daydé, paroles tirées de « Souvenirs d’Alexandre Volinine »).

JPEG
La pointe d’Alicia Markova, élève de Cecchetti