Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /home/www/vestris/www/config/ecran_securite.php on line 283

Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/vestris/www/config/ecran_securite.php on line 284
Société Auguste Vestris - Historique du Houston Ballet
  Auguste Vestris


Titre
 

Lauren Anderson en France

Dans la même rubrique
In the same section


A Report on Lauren Anderson’s Trip to France
Atteindre un but moral par des moyens moraux
Marian Anderson (1897-1993)
Cassa Pancho
Project Plié
Dance for All
Johaar Mosaval
Virginia Johnson
Joseph Rickard et le First Negro Classic Ballet
Doris W. Jones (1914-2006), Claire Haywood (1920 ? – 1978)
Marion Helene Durham Cuyjet
Therrell C. Smith
Historique du Houston Ballet
Introduction : sortir des confins de notre propre nature
Lauren Anderson

Les rubriques
All sections :













 

Historique du Houston Ballet
par Lauren Anderson

16 mars 2014

Printable version / Version imprimable   |  234 visits / visites

En 1955, la Fondation du Houston Ballet eut une vision pour la danse : créer à Houston une compagnie permanente ainsi qu’une école qui formerait ses danseurs. Le Houston Ballet Academy fut fondée cette même année sous la férule de Tatiana Semenova, ancienne danseuse des Ballets Russes de Monte-Carlo. En 1969, une compagnie professionnelle vit le jour, dirigée par Nina Popova, ancienne ballerine des Ballets Russes de Monte-Carlo et de l’American Ballet Theatre. Elle dirigea la compagnie de 1967 à 1974.

De 1976 à 2003, Ben Stevenson est directeur artistique du Houston Ballet. La troupe passe de 28 à 50 artistes et atteint un niveau international. Ben Stevenson acquiert des œuvres créées par des chorégraphes de renom, remonte le grand répertoire et crée lui-même des ballets.

Le Houston Ballet a désormais 55 danseurs, ce qui en fait la 4e compagnie des Etats-Unis. Avec un budget de $22,8 millions, il se produit dans un complexe construit spécialement pour lui, le Wortham Theater Center, le plus grand théâtre pour la danse des Etats-Unis. Le bâtiment du Ballet de Houston a coûté $46,6 millions. Le Center for Dance, a ouvert en avril 2011 et reçoit une subvention de $53,7 millions depuis août 2012.

Depuis 2003, le chorégraphe australien Stanton Welch, est Directeur artistique du Houston Ballet ; il a élevé le niveau technique de la compagnie, commandé de nouvelles œuvres, notamment à Christopher Bruce, Jorma Elo, James Kudelka, Julia Adam, Natalie Weir ou Nicolo Fonte. James Nelson est responsable administratif de la compagnie, assumant le rôle de Directeur exécutif depuis 2012 après avoir été pendant plus de 10 ans son Directeur général.

Le Houston Ballet entreprend de nombreuses tournées aussi bien aux Etats-Unis qu’à l’étranger. Depuis 2000, il s’est produit au Sadlers Wells, au Théâtre des Champs Elysées, au Bolchoï, à Montréal et à Ottawa, dans six villes d’Espagne, au Kennedy Center à Washington DC, à New York au City Center ainsi qu’au Joyce Theater, et dans de petites et grandes villes à travers les Etats-Unis. Le Houston Ballet s’est taillé un nom dans l’entreprise ardue et coûteuse que représente la création de nouveaux ballets narratifs.

Dans le Dancing Times de juin 2012, Margaret Willis écrit que pendant son mandat, « Stanton Welch a élevé le niveau des danseurs du Houston Ballet, désormais … dans une forme exceptionnelle. Le travail terre à terre est rapide et propre, la technique sûre, la saltation ample et puissante, les déplacements fluides. D’une grande musicalité, les danseurs ne font qu’un sur scène, aussi élégants que raffinés. De plus, ils sont beaux… ! Si le ballet était un sport aux Jeux Olympiques, le Houston Ballet pourrait espérer une médaille d’or. »

A propos du Houston Ballet Academy

Depuis sa fondation en 1955, le Houston Ballet Academy a prodigué un enseignement de grande qualité. Plus de 500 élèves de 4 à 60 ans y sont actuellement inscrits, et plus de la moitié des danseurs de la compagnie professionnelle en est issue. De jeunes artistes du Japon, de Chine, de Russie, du Canada, d’Europe et du Chili sont formés à l’Academy ; les participants les plus doués au programme intensif estival sont invités à intégrer l’Academy pour l’année scolaire. Quatre de ses élèves sont lauréats du Concours international de Lausanne, l’un ayant gagné un Premier prix en 2010.

Les élèves intégrés au cursus à vocation professionnelle se produisent souvent sur scène avec le Houston Ballet II, ensemble de jeunes artistes qui effectue des tournées nationales et internationales, notamment en Suisse, en Hongrie, au Canada ou au Mexique…. Ces élèves prennent des cours donnés par les maîtres de ballet et côtoient les danseurs professionnels ; ils acquièrent une expérience de la scène en participant à des spectacles tels Manon, Madame Butterfly, Casse-noisette, Cendrillon, La Belle au Bois Dormant ou Le Lac des Cygnes.
L’Academy a la chance de pouvoir utiliser le Houston Ballet Center for Dance (voir ci-dessus), le plus important centre de danse professionnelle en Amérique.

L’Academy est l’une des institutions pédagogiques les plus respectées des Etats-Unis ; ses diplômés ont rejoint entre autres, American Ballet Theatre, Australian Ballet, Ballet de l’Opéra de Vienne, Ballet de Stuttgart, Joffrey Ballet, Boston Ballet, Hubbard Street Dance Chicago, San Francisco Ballet, Pacific Northwest Ballet et National Ballet of Canada.

JPEG
Lauren Anderson avec des enfants du programme Outreach.

Cliché Amitava Sarkar.

Formation et programme de sensibilisation du Houston Ballet

Le Houston Ballet mène un vaste programme d’éducation et de sensibilisation destiné aux élèves défavorisés et aux populations démunies à Houston et dans sa banlieue, au moyen de cours de danse, de spectacles et présentations pédagogiques, d’ateliers pour enseignants et cours de danse pour enfants en difficulté scolaire. Le programme tend à inculquer aux élèves l’autonomie et la confiance en soi, tout comme l’importance du travail d’équipe. Se fondant sur le principe que la danse doit être accessible à tous, les cours sont gratuits aussi bien sur les campus scolaires qu’au Houston Ballet Center for Dance. Pendant la saison 2012-2013, le programme d’éducation et de sensibilisation du Houston Ballet a touché près de 30 000 élèves, à partir de la pré-maternelle jusqu’à la fin d’études secondaires.