Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /home/www/vestris/www/config/ecran_securite.php on line 283

Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/vestris/www/config/ecran_securite.php on line 284
Société Auguste Vestris - Vers une Mise sous X de Monsieur LG ?
  Auguste Vestris


Titre
 

Critiques / Reviews

Dans la même rubrique
In the same section


Vers une Mise sous X de Monsieur LG ?
Let’s talk Turkey !
Heymania
Wayne McGregor & the Breakfast Oyster at the Palais Garnier
Fanny Fiat and Diana Cuni: two new Socii Honoris Causa in the Society for the Advancement of the Ideas of Auguste Vestris
The Man in the White Suit & Daphne Birnley
Mad Dog, Anyone?
The Canary Down Imperative - Jérémie Bélingard appointed Etoile
A Midnight Modern Conversation
The POB Internal Promotion Concours 2006

If it Ain’t Broke, Don’t Fix It
One Plummy Voice, raised in Dissent
Our Infant Wings
Reckless the Man!
More Power to Lopatkina !
Début of Emilie Cozette in Le Lac des Cygnes

Les rubriques
All sections :













 

Vers une Mise sous X de Monsieur LG ?
’How doth the Little Crocodile’

30 novembre 2010

Printable version / Version imprimable   |  667 visits / visites

A la page 50 du numéro de novembre 2010 de la revue Danser, dont le rédacteur en chef est A. Izrine, et sous la plume humide d’un certain Monsieur LG, nous apprenons « [qu’]aujourd’hui, la représentation de la nudité des mineurs dans l’art est forcément censurée ».

La larme à l’œil, Monsieur LG remonte à l’an 2000, où une exposition à Bordeaux intitulée « Présumés Innocents » mettait en scène des aspects « judicieusement » pour ainsi dire choisis, de l’enfance …. Pour ainsi dire. Il semblerait qu’une association catholique dite « La Mouette » et dont j’ignorais l’existence, aurait à l’époque déposé plainte contre « vingt œuvres … dans le genre de la vidéo de Elke Krystufek : l’artiste se m……..e avec un concombre avant de se coudre le s……e ».

L’an 2000 déjà ! Quels délicieux souvenirs Monsieur LG ! Qui aujourd’hui encore s’émeut de ce que « l’art s’interdise (sic) les moins de dix-huit ans ». Mais voici que de nouveaux sujets d’effroi se profilent à l’horizon de Monsieur LG. Telle « la mise sous X » par la Ville de Paris à l’automne 2010 d’une exposition qui fait la joie des voyeurs, et dont les modèles sont des mineurs.

Mais le film, la photo, le dessin ne se trémoussent pas, et s’est trop dommage, estime Monsieur LG. Car ce que regrette le plus ce chroniqueur très en vu (Elle Magazine, France Culture ...) c’est qu’il puisse être interdit à toute cette chair fraîche et rose de se produire devant un vrai public salivant … Aussi s’inquiète-t-il de ces « bambins d’une école maternelle de Dreux » qui n’auraient plus, aujourd’hui, l’opportunité que leur avait offert un certain Gallotta en 1983, de se produire dans le plus simple appareil devant des adultes sans doute aussi cultivés qu’attentionnés dans un prétendu « ballet » intitulé Les Survivants.

Qui disait que les soirées post-spectacle sont tristes ? Surtout si, parmi les convives, l’on invite quelques écorchés de « Koerperwelten », lucrative exposition itinérante du professeur Gunther von Hagens ... Devrons-nous désormais prendre au sérieux la boutade « le ridicule tue » ?

En un mot, chère Madame Izrine, comment expliquez-vous la publication de cet article, dont on s’épargnera la peine de commenter les motivations ? Était-ce une simple bévue de votre part ? Ou bien un ballon d’essai ?

How doth the little crocodile
Improve his shining tail,
And pour the waters of the Nile
On every golden scale !
How cheerfully he seems to grin,
How neatly spreads his claws,
And welcomes little fishes in,
With gently smiling jaws !



Lewis Carroll

Commentaire de K.L. Kanter

(Pour se faire une idée de l’exposition « Présumés Innocents », voir l’article de Jean-Christophe Rabiller, http://jcrabiller.voila.net/textes/innocents.htm)